Ecoute, entend le silence !

Ecoute, entend le silence…

 

Il y a quelque chose qui bouillonne à l’intérieur de moi. Il va y avoir du changement, c’est sûr !... Mais plus tard. Parce que pour l’instant, ce n’est pas si clair que ça ! J’ai bien vu des idées arriver, des envies naitre, mais tout ça ne me semble pas vraiment prêt. Il y a une histoire qui doit se terminer et la nouvelle n’est pas encore à vivre. Pourtant, j’ai des envies, je m’élancerais bien, mais en fait, je n’ai pas de plan d’attaque… L’affaire n’est pas mûre. Je pense bien à des choses, je vois des images dans le futur, des projets potentiels, mais rien de précis… Je ne sais même pas comment préparer le terrain. Quels petits changements pourrais-je bien opérer ? Pas la moindre idée !

 

Et ce n’est pas la première fois que ça m’arrive ! Je sens monter mon énergie, je me dis que je vais tout changer, tout va bien s’organiser, ça va aller beaucoup mieux… et puis rien. Bizarre comme sensation. On se sent plein d’énergie et puis, après, on est triste. Triste de ne pas avoir réussi à faire autre chose de sa vie. Et personne pour m’aider ! Personne pour me dire quoi faire ! Rien. Le vide plat. Je dois être malade ou fou. Mieux vaut abandonner ces idées de changement, même si elles me font rêver… Je suis juste à côté de la plaque et je dois me raisonner, me remettre dans le rang et tout oublier…

 

Hé ! Ohé !...

« Ecoute… Entend le silence. Belle délivrance qui arrive sur ta route.

Souris ! Onde à sensation, belle vibration qui ondule et qui grandit.

Tout est stupide et morose si y’a pas de pause pour se taire et regarder.

Détend ! Calme tout ! Débraye… Joue à la marelle, chante et danse avec le vent. »

 

Tu n’es pas à côté de la plaque. Tu es exactement là où il faut. Tu es sur ta route, mais peut-être juste entre 2 étapes, entre 2 destinations… Là, c’est vrai, il n’y a rien, c’est le vide. C’est là que tout achève de s’assembler. Ce n’est pas l’histoire d’avant, pas encore celle d’après… On est entre les 2. Ecoute ! Entend le silence… Ce n’est pas le moment de flancher, d’aller se mettre dans un cachot et de bouder sa vie. Car elle va bientôt nous parler. Sois vigilant et écoute ! ça va bientôt être le moment où tout va se placer à sa juste place et où tout va résonner. Si tu es attentif, à l’écoute, tu entendras ce moment, celui où tout est prêt. La dernière pièce du puzzle sera posée et tout sera clair.

 

Ce moment n’est pas éternel. Il ne dure que quelques instants. Mais il faut du silence pour le l’entendre arriver. Il faut savoir attendre… Certes, dans le monde où l’on vit, où l’on remplit toujours les vides, où l’on s’agite en permanence, il n’est pas populaire de s’arrêter et prendre le temps du silence. Mais dans certaine situation, le silence est salutaire !

 

Longtemps, pendant ces moments de turbulence où je sentais tout vibrer, tout s’affoler, je remplissais, je faisais, je bourrais mon planning de mille choses à faire ! Je ne voulais pas rater le coche. En fait, à trop remplir le vide, il n’y avait plus la place pour recevoir ce qui se préparait, ce changement que j’attendais tant. Et finalement, je me retrouvais au bout de quelques semaines, de quelques mois, toujours à la même place, dans le même univers où je me sentais mal à l’aise et sans aucun changement.

 

Aujourd’hui, j’ai appris à écouter, à profiter du silence qui guide. Pour y arriver, il m’aura fallu rencontrer beaucoup de personnes, lire beaucoup de livre, vivre beaucoup de tristesse, perdre souvent confiance, renoncer, puis croire à nouveau, espérer, essayer encore jusqu’à ce que je comprenne que mon meilleur coach était le silence.

 

Tous les matins, je me pose. Je m’assieds confortablement et je ferme les yeux. Quelques fois, je pense à un sujet en particulier et je ne le lâche pas durant 30 minutes. Je médite sur ce sujet sans forcer, sans vouloir. Viennent alors des flashs, des idées nouvelles… C’est ensuite à mon feeling de me dire ce qui est juste pour moi. C’est toujours une histoire d’écoute. Ecouter sa vie, s’écouter… c’est la solution pour être un peu plus chaque jour. Oui, être un peu plus. C’est tout.

 

 Fred Garcia

 Coach et chanteur

 

Écrire commentaire

Commentaires: 0